intérim


intérim

intérim [ ɛ̃terim ] n. m.
• 1412; lat. interim « pendant ce temps »
1Intervalle de temps pendant lequel une fonction vacante est exercée par une autre personne que le titulaire. L'intérim dura un mois. Fonction exercée par intérim. Le lieutenant « commandant par intérim la compagnie B » (Maurois). provisoirement, temporairement.
2Exercice d'une fonction pendant l'intérim. remplacement. Faire l'intérim de qqn. Assurer des intérims.
3Organisation de travail temporaire (offert aux entreprises par une entreprise spécialisée). Société, agence d'intérim. Faire de l'intérim : être intérimaire.

intérim nom masculin (latin interim, pendant ce temps-là) Temps pendant lequel une fonction est remplie par un autre que le titulaire : Gouverner pendant un intérim. Exercice d'une fonction pendant l'absence du titulaire : Assurer l'intérim de la présidence de la République. Travail temporaire : Le secteur de l'intérim.intérim (expressions) nom masculin (latin interim, pendant ce temps-là) Par intérim, de façon intérimaire : Travailler par intérim. Faire de l'intérim, travailler comme salarié intérimaire.

intérim
n. m.
d1./d Temps pendant lequel une charge vacante est exercée par une autre personne que le titulaire; exercice de cette charge. Président par intérim. Assurer l'intérim.
d2./d Activité du personnel intérimaire.

⇒INTÉRIM, subst. masc.
A. — Intervalle de temps pendant lequel une fonction est laissée vacante par son titulaire et est exercée par un remplaçant. Depuis cent ans, pendant tous les intérims du pouvoir personnel, le pays est mené par cette milice qui garde seule le sens de la discipline et de l'autorité (VOGÜÉ, Morts, 1899, p. 244). Je crois que vous pouvez, maintenant, venir me voir à Londres. Il est naturellement nécessaire que vous organisiez votre intérim (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p. 586) :
1. M. de Talleyrand, installé au ministère des affaires étrangères, partit pour le congrès de Vienne (...); M. de Jaucourt eut le portefeuille pendant un intérim qui dura jusqu'à la bataille de Waterloo.
CHATEAUBR., Mém., t. 2, 1848, p. 540.
Par intérim. Pendant l'absence du titulaire, provisoirement. Confier une charge par intérim à qqn; avoir un portefeuille ministériel par intérim; tenir un ministère par intérim. Le général Suchet s'absente par congé; le général Loison le remplace par intérim (STENDHAL, Journal, 1801, p. 6). L'abbé de Montesquiou était à Londres, Louis XVIII me nomma ministre de l'intérieur par intérim (CHATEAUBR., Mém., t. 2, 1848, p. 570). L'amiral Muselier et Antoine (...) que j'ai chargés d'exercer par intérim en mon absence respectivement : le commandement des forces militaires, navales et aériennes en Angleterre et la direction des services civils (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954p. 292).
P. anal. Je ne vis qu'au jour le jour, comme on fait en voyage, dans l'intérim entre deux situations réglées, ou dans une courte vacance d'écolier (AMIEL, Journal, 1866, p. 89). Il n'y a donc pas deux séries de lois qui s'ordonnent entre elles pour remplir leurs lacunes et suppléer à leur insuffisance; il n'y a pas d'intérim dans la nature : la création et la conservation s'opèrent par les mêmes moyens, agissant dans des circonstances diverses (RENAN, Avenir sc., 1890, p. 170).
B. — P. méton.
1. Fonction, charge exercée par intérim. Assurer l'intérim (de qqn). Tu sais que j'ai des tracas de service; j'ai commis la maladresse d'accepter l'intérim de ce camarade, qui ne revient pas (VOGÜÉ, Morts, 1899p. 394). Sa Majesté m'a comblé : même absent, je conserve le cabinet. Mon premier secrétaire fait l'intérim (FARRÈRE, Homme qui assass., 1907, p. 350). M. Bienvenu-Martin, chargé de l'intérim en l'absence de M. Viviani (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p. 252) :
2. ... le ministre vient de m'envoyer ici comme chargé d'affaires pour remplir l'intérim de M. de Ferrières qui va pour deux ou trois mois à Paris.
GOBINEAU, Corresp. [avec Tocqueville], 1851, p. 188.
P. anal. En 1832, le mot bousingot faisait l'intérim entre le mot jacobin qui était éculé, et le mot démagogue alors presque inusité (HUGO, Misér., t. 2, 1862, p. 537).
2. ÉCON. Travail dont la durée est limitée et fixée par contrat :
3. Dans les grandes entreprises, à partir de plusieurs centaines de salariés, l'intérim comme les autres formes de travail précaire sert aussi d'arme anti-conflit. L'isolement du travailleur temporaire, sa mobilité incessante rendent quasi impossible toute action collective.
Le Monde Dimanche, 1er févr. 1981, p. V.
Agence d'intérim. Organisme mettant en rapport les entreprises ayant besoin de personnels temporaires et les demandeurs d'emploi. Synon. entreprise de travail temporaire. En 1980, près de quatre mille agences d'intérim ont fourni un travail temporaire à plus d'un million de personnes. La crise n'explique pas tout : les entreprises y trouvent plus d'un avantage (Le Monde Dimanche, 1er févr. 1981p. IV).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Au plur. des intérims. Étymol. et Hist. 1. a) 1412 « intervalle de temps pendant lequel une fonction est vacante » (NICOLAS DE BAYE, Journal, éd. A. Tuetey, t. 2, p. 90); b) 1690 par intérim (FUR.); 2. 1835 « action d'administrer pendant cet intervalle » (Ac.). Lat. interim adv. « pendant ce temps, provisoirement ». Fréq. abs. littér. : 76.

intérim [ɛ̃teʀim] n. m.
ÉTYM. 1412; adv. lat. « pendant ce temps », de inter « entre ».
1 Intervalle de temps pendant lequel une fonction est vacante, est exercée par une autre personne que le titulaire. || La longueur d'un intérim.Dans l'intérim, son adjoint le remplaça. || L'intérim dura un mois.(1690). || Par intérim. || Charge, fonction exercée par intérim. Intérimaire. || Administrer, gouverner par intérim (→ Intérieur, cit. 12, Chateaubriand). Provisoirement. || Remplir une fonction, effectuer un travail par intérim.
1 (…) le jeune lieutenant Warburton, commandant par intérim la compagnie B…, prit possession de sa tranchée (…)
A. Maurois, les silences du colonel Bramble, VIII.
2 Exercice d'une fonction pendant l'intérim. Remplacement. || Se charger de l'intérim; assurer l'intérim de qqn, un intérim de quinze jours.Figuré :
2 (…) me dire qu'elle vous a remplacée dans ma vie et qu'elle fait l'intérim de notre intimité pendant votre absence ?
Barbey d'Aurevilly, Une vieille maîtresse, II, IV.
3 Intervalle entre deux fonctions, deux présences, etc.
3 L'intérim entre Lamélie, devenue madame Cuveton, et la protégée d'Albert encore à venir, et même à trouver, n'étant assuré que par lui-même et les résultats s'avérant, comme prévu, monotones et médiocres, il estima judicieux d'en profiter pour expérimenter un (restaurant) de-luxe particulièrement recommandé et de lui jusqu'à ce jour inconnu afin de faire pour une fois un repas réussi.
R. Queneau, les Fleurs bleues, p. 111.
4 Organisation de travail temporaire (offert aux entreprises par une entreprise spécialisée). || Agence, maison, société d'intérim, fournissant du personnel intérimaire.
DÉR. Intérimaire.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • interim — in‧ter‧im [ˈɪntərɪm] adjective [only before a noun] 1. intended to be used or accepted for a short time only, until something final can be made: • an interim payment of £15,000 • an interim pay offer …   Financial and business terms

  • Interim — Intérim Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • interim — in·ter·im 1 / in tə rəm/ n: an intervening time see also ad interim interim 2 adj: done, made, appointed, or occurring for an interim an interim disposition Merriam Webster’s Dictionary of Law. Merriam Webster …   Law dictionary

  • interim — INTERIM. subst. m. Mot purement Latin, qu on employe quelquefois, pour dire, L entretemps. L Empereur Charles Quint pour pacifier les troubles de la Religion en Allemagne accorda un interim. les Princes qui joüissent de l interim. il devoit… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Interim — (lat. „inzwischen, unterdessen“) bezeichnet u. a. allgemein eine vorübergehende Regelung für eine Übergangszeit (etwa als Interimslösung oder Übergangsregierung) ein Fachbegriff aus der Waffenkunde, siehe Ad interim (Waffe) oder auch… …   Deutsch Wikipedia

  • Interim — Sn Übergangslösung per. Wortschatz fach. (17. Jh.) Entlehnung. Entlehnung und Substantivierung des Adverbs l. interim unterdessen, zwischenzeitlich (zu l. inter). Häufiger sind Komposita (Interims Regierung usw.). Adjektiv: interimistisch.… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • INTERIM — nomen formulae Religionis, Protestantibus, post Obitum Lutheri, victis, a Cardo V. Germaniae obtrusae, cui quoscumque subscribere volebat, donec Conc. Generali religionis controversiae deciderentur A. C. 1548. Huius sententiam refutârunt scripris …   Hofmann J. Lexicon universale

  • interim — / interim/ s.m. [dal lat. intĕrim, avv., frattanto, nel frattempo , der. di inter tra ]. 1. [incarico assunto provvisoriamente, in attesa dell insediamento del nuovo titolare: assumere l i. dell Interno ] ▶◀ interinato. ▲ Locuz. prep.: ad interim …   Enciclopedia Italiana

  • interim — ínterim adv. Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa: Dicţionar ortografic  ÍNTERIM s.n. (Rar) Interimat. [< fr. intérim]. Trimis de LauraGellner, 13.09.2007. Sursa: DN …   Dicționar Român

  • ínterim — s. m. 1. Tempo durante o qual está interrompida a execução ou o funcionamento de alguma coisa, ou ela não é regida por aquele a quem incumbe. • adv. 2. Durante o tempo de espera ou de interrupção; no intervalo. = ENTREMENTES, ENTRETANTO 3. neste… …   Dicionário da Língua Portuguesa